HONORER LA TERRE

Le solstice d'été correspond au moment de l'année où le Soleil monte au plus haut dans le ciel et éclaire pendant une durée maximale l'un des deux hémisphères : c'est donc le jour le plus le long de l'année. Dans l'hémisphère nord, il se produit le 21 ou le 22 juin ; dans l'hémisphère sud, le 21 ou le 22 décembre.

 

Ce phénomène astronomique s'explique par l'inclinaison de la Terre. Pendant le solstice d'été de l'hémisphère nord, la planète se situe à un point de son orbite pour lequel l'extrémité nord de son axe de rotation pointe le plus vers le Soleil. Autrement dit, la Terre présente son pôle Nord au Soleil et cache son pôle Sud, ce qui implique que le Soleil ne se couche jamais sur l'Arctique et ne se lève jamais sur l'Antarctique.

de méditation chromatique végétale.png
2.png

RITUEL

 

 

 

Dans les rites qui entourent la porte du solstice d’été, nous retrouvons à la fois  la victoire des forces solaires et leur descente vers le monde souterrain.


Cette fête est célébrée dans la joie, au moment où la victoire des forces célestes et solaires permet le maintien de l’ordre cosmique, l’harmonie et la magie des cycles naturels.

Le bûcher est l’un des éléments le plus important de la célébration du site du solstice d’été. Le feu est une célébration et un hymne sacré aux forces solaires. Lorsqu’il monte vers les cieux, il représente la victoire solaire et les flammes du bûcher qui diminuent, symbolisent la phase descendante, l’énergie du Soleil qui faiblit jusqu’au solstice d’hiver et le retour vers la terre. Allumer un feu la veille du plein été permet donc de soutenir la puissance du Soleil, et de l’aider à renouveler son énergie. 

de méditation chromatique végétale.png

Dans de nombreuses traditions, au crépuscule ou à l’aube du solstice, ont lieu des rituels liés à l’élément symbolique « eau ». Ils sont accomplis par les femmes. Après avoir fait une offrande à la Terre-Mère, les femmes se baignent rituellement dans un cours d’eau pour invoquer les forces de purification. On offre parfois une petite flamme que l’on dépose sur l’eau pour que le courant l’emporte, ce qui symbolise la purification par le feu et par l’eau, ainsi que l’union des forces ouraniennes (le feu) et des forces chtoniennes (l’eau). 


Les femmes cueillent ensuite toutes sortes de fleurs (coquelicots, marguerites, bleuets) pour faire des couronnes avec lesquelles les participants se coiffent et décorent les maisons et le lieu de la fête. Ces couronnes sont elles aussi une image du soleil (le cercle) et de son union avec les forces vives de la terre (les fleurs).

INSCRIPTION ET RÉSERVATION PAR MAIL

1.jpg

SOLSTICE D'ÉTÉ